Echosondeurs

Soyez echo-logiques : La foire aux questions

Publié le

Cela fait déjà un petit moment que j’ai la chance de vous proposer cette rubrique sur les échosondeurs, et vous êtes nombreux à me contacter sur internet pour me poser vos questions ou me demander des compléments d’information. Il y a des questions qui reviennent très souvent, concernant notamment les réglages de base des machines et l’interprétation des éléments qui s’affichent à l’écran. Même si chaque situation de pêche est unique, il existe quelques règles simples qui permettent d’utiliser efficacement votre échosondeur. C’est pourquoi j’ai choisi pour ce nouveau numéro de Planète Carnassiers de répondre à 3 questions qui me sont régulièrement posées sur la détection primaire, à la manière d’une rubrique F.A.Q.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger au format pdf.

PC21_p68-69

Publié dans Planète Carnassiers n°21 : Mars – Avril –  Mai 2015

@+ Arnaud

Publicités

Soyez Echo-logiques! : Echosondeurs, formez vous!

Publié le

figure1 (3)

A chaque numéro de Planète Carnassiers, j’essaie au travers de cette rubrique de faire comprendre le plus simplement possible l’utilité et l’utilisation d’appareils qui deviennent, tout au moins aux yeux d’une grande majorité, de plus en plus compliqués ! Il est vrai que l’évolution vertigineuse des technologies d’imagerie subaquatique et de cartographie ne rend pas la tache facile aux pêcheurs de carnassiers. Comment différencier ce qui est vraiment important de ce qui ne sera jamais utile en situation de pêche ? La meilleure solution reste encore de se former comme il faut à l’utilisation des sondeurs, comme on pourrait le faire pour apprendre à servir d’un instrument de musique ou d’un nouveau logiciel sur son ordinateur. Je vais donc vous présenter différentes possibilités pour vous former à une utilisation efficace de votre échosondeur.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger au format pdf.


Publié dans Planète Carnassiers n°20 : Décembre – Janvier –  Février 2015

@+ Arnaud

Soyez echo-logiques : Organisez vos écrans!

Publié le Mis à jour le

Figure5

En matière d’échosondeurs, le matériel accessible pour les pêcheurs a évolué très rapidement au cours des dernières années. Ainsi, au-delà des technologies de détection et d’imagerie qui sont de plus en plus précises et performantes, les échosondeurs « nouvelle génération » ne ressemble plus vraiment à leurs ancêtres d’il y a quelques années. Les commandes sont beaucoup plus intuitives, notamment depuis l’apparition des technologies tactiles, et les écrans ont tendances à devenir de plus en plus grands. Au-delà du confort que peu représenter la lecture sur un grand écran, la taille de ce dernier est aussi importante pour permettre de visualiser simultanément plusieurs informations. On gagne alors ainsi en efficacité, que ce soit en action de pêche ou bien en phase de repérage. Je vous propose de vous présenter les différentes configurations d’écran que j’utilise régulièrement en fonction des situations dans lesquelles je me trouve.

(Cliquez sur l’image pour télécharger au format .pdf)

 

 

Publié dans Planète Carnassiers n°18 : Juin – Juillet – Août 2014

@+ Arnaud

Soyez Echo-logiques : Trouver les vifs… et les carnassiers!

Publié le

Figure1

En cette période hivernale, les poissons blancs se regroupent en bancs plus ou moins importants qui ne situent pas toujours sur les secteurs qui nous sembleraient pourtant les plus propices à ce genre de rassemblements. Trouver ces concentrations de poissons fourrages est déjà bien souvent un facteur de réussite important dans notre recherche des carnassiers car ces derniers ne se situent jamais bien loin du garde-manger, particulièrement avec des températures d’eau très basses où chaque déplacement nécessite une dépense d’énergie importante pour les poissons. Mais trouver une boule de vifs n’est pas systématiquement synonyme de succès, et il existe différents cas de figure que je vous propose d’illustrer par quelques captures d’écran.

(Cliquez sur l’image pour ouvrir au format .pdf)

Publié dans Planète Carnassiers n°17 : Mars – avril – mai 2014

@+ Arnaud

 

Brochets et sandres de juin

Publié le Mis à jour le

Après avoir passée ma première semaine de juin sur le lac de Pareloup en compagnie des BPJEPS de la MFR de Naucelle et de Gaël Even, J’ai la chance de pouvoir profiter d’un weekend de pêche prolongé que je compte bien exploiter au maximum!

Premier jour, départ pour un après-midi et un coup du soir en rivière. Il fait très chaud, et je m’aperçois vite que ça ne va pas être simple. Sur un premier bief, tous mes efforts ne me rapportent qu’un petit brochet d’environ 50cm et une petite perche. Il n’y a aucune activité, tout du moins chez les carnassiers, car niveau carpe, c’est la fête.

Bref, Je décide de changer de secteur pour la soirée. Je monte directement sous la chute du barrage, et là, pas de chance, je ne suis pas le seul à occuper les lieux. Il y a en effet de nombreux baigneurs dans l’eau et des carpistes (dont mon ami Guy!) sont installés sur la berge opposée. Ça ne va pas me laisser beaucoup de place tout ça, mais je décide quand même de tenter ma chance dans les bulles juste sous la chute. Stratégie payante car je ferai coup sur coup deux brochets de 73cm et 88cm au Crank. Merci à Guy pour les jolies photos!

Broc73

Guy2

Guy1Broc88

 

Après avoir été discuter quelques minutes avec Guy, je change de secteur pour le coup du soir, mais sans succès. Je ne m’en sors donc pas trop mal mais je reste un peu sur ma faim quand même.

Le lendemain après-midi, direction Pareloup pour essayer d’aller chatouiller les brochets et les sandres. je commence par faire les bordures et prend deux brochets d’environ 60cm, mais c’est tout de même un peu dur. Je me replis donc vers les sandres en allant passer l’echo sur les zones où nous avions trouvé les poissons la semaine précédente. Les secteurs sont vides, mais j’arrive tout de même à trouver des poissons actifs dans 9-10m.

shot 37

J’enregistrerai pas mal de touches et ferai 5 sandres entre 20h et 21h. après, les poissons bougeront et je ne les retrouverai pas.

zander3

Le lendemain retour à Pareloup pour un petit coup du soir. J’ai compris quelques trucs la veille mais j’ai encore des choses à confirmer. Premier constat : Il n’y a pas un poisson sur le secteur où j’ai eu les touches la veille. Mais après un moment, je retrouve les poissons à l’échos, mais dans près de 15m cette fois-ci!

shot 39

Les poissons sont là, mais ils ne sont pas simples à prendre. Il faut vraiment la bonne présentation et le bon leurre. J’arrive tout de même à tirer mon épingle du jeu avec un leurre Fox Rage Zander Pro Brownie qui aura vraiment fait la différence sur ces deux sorties.

zander6

DCIM100GOPRO

Au fur et à mesure que l’heure avance, les poissons se déplacent vers le fond de la baie dans moins d’eau. En fin de soirée, je prendrai les dernier dans 9m.

shot 40

A final, je prendrai 7 sandres sur la soirée, avec pas mal de touches manquées et une ou deux décroches. Bref, il y a eu un peu d’action, et c’est bien cool.

DCIM100GOPRO

Ainsi s’achèvent mes petite sessions de Pentecôte. Le bilan est positif, car la pêche n’était franchement pas facile mais j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu.

zander5

@+ Arnaud

J’crois que j’ai trouvé le pont!

Publié le Mis à jour le

Le 24 mai dernier était organisée par le magasin Bass Boat Europe Rodez, une journée porte ouverte permettant aux pêcheurs de découvrir les nouveautés Lowrance et Motorguide, ainsi que les bateaux Smartliner, Trackker et Nitro.

Une excellente occasion aussi de scanner le fameux « Pont de 15 arches » pour se rendre compte de l’incroyable précision de la technologie Structure Scan. La preuve en images…

15arches_b

15arches_a

 

Le pont, en vrai…

15 arches vu du caussanel 5

@+ Arnaud

 

Soyez Echo-logiques – Les technologies Downscan et Overlay

Publié le Mis à jour le

Figure1

Dans le dernier numéro de Planète Carnassiers, je vous avais présenté l’intérêt de l’imagerie subaquatique latérale, ou Structure Scan, pour la pêche des carnassiers et plus particulièrement pour la prospection et la recherche des postes. En effet, mis à part dans quelques situations particulières,  il vaut toujours mieux privilégier la détection primaire (sondeur classique) lors de l’action de pêche. Par contre, il est vrai que l’interprétation des arcs et des autres points de couleurs est parfois très difficile et nécessite pas mal d’habitude. Les technologies Down Scan et Overlay permettent d’améliorer considérablement ses interprétations et de ce fait d’être plus efficace à la pêche…

Cliquez sur l’image ci-dessous pour lire au format .pdf

 

 

Publié dans Planète Carnassiers n°15 : Septembre – Octobre – Novembre 2013

@+ Arnaud