Ouverture

Petite ouverture sympathique

Publié le Mis à jour le

Blog6

Ça y est, nous y voilà enfin! Après plusieurs mois de disette, une nouvelle saison de pêche aux carnassiers se profile!

Cette année, je profite de la présence de mon père dans l’Aveyron pour faire l’ouverture avec lui. Ça fait quelques années que cela en nous était pas arrivé, ce qui fera de cette ouverture 2014 un excellent millésime, et ce quel que soit le résultat niveau pêche.

Nous décidons d’aller pêcher Pareloup, d’autant plus que mon père n’y a encore jamais pêché. Nous sommes sur l’eau à 6h15 et commençons tranquillement à faire les bordures à la recherche de brochets en activité.

Sur les 4 premières heures de pêche, nous feront 3 brochets, pas très gros, mais qui nous font tout de même bien plaisir. Nous avons aussi eu quelques autres touches manquées, bref, il y a tout de même eu un eu d’action!

Blog1

Blog3

La deuxième partie de matinée est quand à elle beaucoup plus calme. Nous nous déplaçons beaucoup à la recherche de quelques poissons actifs mais sans succès. A ce que nous pouvons voir, les autres bateaux que nous croisons sont un peu dans la même situation.

Arrivé dans un nouveau bras du lac, je vois à sur l’écran du HDS des échos qui ne me laissent aucun doute sur la nature des poissons présents sous le bateau. Il y a bien des sandres ici. Alors je tiens à préciser tout de suite que ces poissons n’étaient pas sur leurs frayères : Eau à 10°C, profondeur de 9 m… Nous n’avons d’ailleurs pas pêcher les sandres dans des profondeurs inférieures à 8m, histoire de laisser ceux occuper à se reproduire tranquilles, même si je ne suis pas sûr que la fraie est vraiment démarrer à Pareloup…

Bref, après un rapide casse-croûte, nous changeons de matériel pour tenter de faire quelques dérives sur les échos repérés précédemment. Le diagnostic ne tardera pas à se confirmer. Au premier passage, je prendrai un sandre de 56cm, puis nous en prendrons un autre plus petit et une jolie perche de 39cm. Nous aurons aussi plusieurs autres touches manquées sur la même zone, toujours entre 8 et 10 m de profondeur. Niveau leurre, il n’y a pas photo, le Zander Pro Shad coloris Arkansas shiner fait nettement la différence.

Blog4Blog5

Blog7

Le Zander Pro du jour en mode Chewing gum !

Après une nouvelle tentative au brochet, qui s’est soldée par un nouveau loupé, notre partie de pêche se termine dans le milieu de l’après-midi. Nous n’avons pas fait de miracle niveau pêche, mais nous sommes tout de même satisfait de notre journée, la saison ne démarre pas si mal que ça!

@+ Arnaud

Publicités

Un démarrage difficile

Publié le Mis à jour le

Le 1er mai dernier, c’est plein d’espoir que nous nous rejoignons avec JB sur les berges du lac de Pareloup à 6h00.

DSC07156

Le bateau à l’eau, nous décidons d’attaquer un fond de anse bien sympatique qui sent le broc à plein nez. Au bout d’une demi-heure environ, JB enregistre la première touche au poisson nageur qui se concrétise par une superbe perche de 45 cm toute en longueur.

DSC07138

Un peu plus tard, un beau brochet vient taper dans mon leurre (Fox Rage Big Jim Fire Tiger) mais ne se pique pas. J’ai bien le temps de le voir, et l’estime à environ 90 cm… Dommage!

A ce moment là, nous sommes plus confiants que jamais, mais nous allons vite déchanter. Plus une touche de la matinée malgré tous nos efforts. Il semblerait que cette sitution est générale et que peu de poissons ne s’attrapent. Je redépose JB à la mise à l’eau à midi, et décide d’essayer ma chance pour le sandre plus profond. En effet, l’eau est encore froide (10 °C), ce qui me laisse penser que les sandres n’ont pas encore gagné leurs zones de reproduction. 

J’explore une première zone où je vois de nombreux poissons à l’échosondeur dans 11-12 m d’eau, mais sans succès. Ca sent la brocouille mon affaire, il ne me reste que moins d’une heure à pêcher, et je n’ai eu aucune touche depuis le broc raté de ce matin!

Je décide d’aborder une autre zone, encore plus profonde. Après un peu de prospection, je trouve une ancienne route dans 13 m d’eau avec quelques échos prometteurs.

 shot-18

J’attraperai un petit sandre et en décrocherai un autre en 45 minutes… Ouf, j’ai sauver la bredouille mais ce n’est tout de même pas glorieux…

 

DSC07174

Mais l’ouverture n’a pas été si difficile pour tout le monde. Gabin a montré à son père comment faire en réussissant à prendre son premier brochet, et quel brochet : 67 cm! Bravo Gabin, c’est toi le meilleur! 

006

IMGP1254

Prochaine sortie lundi 7 avec mon cousin Giovanni! En espérant prendre quelques poissons de plus!

@+ Arnaud