Pareloup

Brochets et sandres de juin

Publié le Mis à jour le

Après avoir passée ma première semaine de juin sur le lac de Pareloup en compagnie des BPJEPS de la MFR de Naucelle et de Gaël Even, J’ai la chance de pouvoir profiter d’un weekend de pêche prolongé que je compte bien exploiter au maximum!

Premier jour, départ pour un après-midi et un coup du soir en rivière. Il fait très chaud, et je m’aperçois vite que ça ne va pas être simple. Sur un premier bief, tous mes efforts ne me rapportent qu’un petit brochet d’environ 50cm et une petite perche. Il n’y a aucune activité, tout du moins chez les carnassiers, car niveau carpe, c’est la fête.

Bref, Je décide de changer de secteur pour la soirée. Je monte directement sous la chute du barrage, et là, pas de chance, je ne suis pas le seul à occuper les lieux. Il y a en effet de nombreux baigneurs dans l’eau et des carpistes (dont mon ami Guy!) sont installés sur la berge opposée. Ça ne va pas me laisser beaucoup de place tout ça, mais je décide quand même de tenter ma chance dans les bulles juste sous la chute. Stratégie payante car je ferai coup sur coup deux brochets de 73cm et 88cm au Crank. Merci à Guy pour les jolies photos!

Broc73

Guy2

Guy1Broc88

 

Après avoir été discuter quelques minutes avec Guy, je change de secteur pour le coup du soir, mais sans succès. Je ne m’en sors donc pas trop mal mais je reste un peu sur ma faim quand même.

Le lendemain après-midi, direction Pareloup pour essayer d’aller chatouiller les brochets et les sandres. je commence par faire les bordures et prend deux brochets d’environ 60cm, mais c’est tout de même un peu dur. Je me replis donc vers les sandres en allant passer l’echo sur les zones où nous avions trouvé les poissons la semaine précédente. Les secteurs sont vides, mais j’arrive tout de même à trouver des poissons actifs dans 9-10m.

shot 37

J’enregistrerai pas mal de touches et ferai 5 sandres entre 20h et 21h. après, les poissons bougeront et je ne les retrouverai pas.

zander3

Le lendemain retour à Pareloup pour un petit coup du soir. J’ai compris quelques trucs la veille mais j’ai encore des choses à confirmer. Premier constat : Il n’y a pas un poisson sur le secteur où j’ai eu les touches la veille. Mais après un moment, je retrouve les poissons à l’échos, mais dans près de 15m cette fois-ci!

shot 39

Les poissons sont là, mais ils ne sont pas simples à prendre. Il faut vraiment la bonne présentation et le bon leurre. J’arrive tout de même à tirer mon épingle du jeu avec un leurre Fox Rage Zander Pro Brownie qui aura vraiment fait la différence sur ces deux sorties.

zander6

DCIM100GOPRO

Au fur et à mesure que l’heure avance, les poissons se déplacent vers le fond de la baie dans moins d’eau. En fin de soirée, je prendrai les dernier dans 9m.

shot 40

A final, je prendrai 7 sandres sur la soirée, avec pas mal de touches manquées et une ou deux décroches. Bref, il y a eu un peu d’action, et c’est bien cool.

DCIM100GOPRO

Ainsi s’achèvent mes petite sessions de Pentecôte. Le bilan est positif, car la pêche n’était franchement pas facile mais j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu.

zander5

@+ Arnaud

Publicités

J’crois que j’ai trouvé le pont!

Publié le Mis à jour le

Le 24 mai dernier était organisée par le magasin Bass Boat Europe Rodez, une journée porte ouverte permettant aux pêcheurs de découvrir les nouveautés Lowrance et Motorguide, ainsi que les bateaux Smartliner, Trackker et Nitro.

Une excellente occasion aussi de scanner le fameux « Pont de 15 arches » pour se rendre compte de l’incroyable précision de la technologie Structure Scan. La preuve en images…

15arches_b

15arches_a

 

Le pont, en vrai…

15 arches vu du caussanel 5

@+ Arnaud

 

Pas simple…

Publié le Mis à jour le

Une semaine jour pour jour après l’ouverture, je profite de ce nouveau jeudi férié pour rejoindre les copains à Pareloup.

Comparée à la semaine précédente, la donne est un peu différente : L’eau est super claire et il n’y a que peu de vent… et pour ne rien arranger, il fera grand soleil tout l’après-midi… ça s’annonce hard!

J’arrive en fin de matinée, et décide de retourner dans le bras où j’avais trouvé les sandres dans 9m d’eau quelque jours auparavant. Dès mon arrivée, je repère au sondeur un grand banc de vifs avec un bel écho juste derrière dans 10m d’eau. Au premier passage, j’enregistre une bonne touche : C’est un petit brochet de 65cm environ aux couleurs magnifiques qui me fait bien plaisir.

8mai_1

Il y a du poisson à cette profondeur, mais je n’aurai plus aucune autre touche. Je décide donc de faire un peu les bordures à la recherche de brochets à l’affût dans peu d’eau. Un peu avant midi, je ferai sortir un poisson de 73cm au spinner. Finalement, ça ne commence pas si mal !

8mai_3

8mai_4

Après une pause casse-croûte avec les copains, j’embarque JB avec moi. Nous passerons tout l’après midi à faire les bordure sans la moindre touche. Nous verrons cependant suivre plusieurs poissons (brochets et perches) mais qui semblent totalement apathiques avec ce grand soleil qui brille fort!

Avant de partir, nous faisons un petit détour pour voir un spectacle magnifique : Plusieurs sandres sur leurs nids. Et oui, une semaine et 2°C supplémentaires auront suffit pour que les sandres passent en mode repro.

8mai_6

Donc je vous invite vivement à mettre un peu de coté les pêches à gratter dans 2 à 8 m d’eau pendant deux ou trois semaines. Profitez-en pour tenter les brocs, vous ne serez pas déçus, sensations garanties!

8mai_5

Juste après la remise à l’eau : J’adore!

@+ Arnaud

Petite ouverture sympathique

Publié le Mis à jour le

Blog6

Ça y est, nous y voilà enfin! Après plusieurs mois de disette, une nouvelle saison de pêche aux carnassiers se profile!

Cette année, je profite de la présence de mon père dans l’Aveyron pour faire l’ouverture avec lui. Ça fait quelques années que cela en nous était pas arrivé, ce qui fera de cette ouverture 2014 un excellent millésime, et ce quel que soit le résultat niveau pêche.

Nous décidons d’aller pêcher Pareloup, d’autant plus que mon père n’y a encore jamais pêché. Nous sommes sur l’eau à 6h15 et commençons tranquillement à faire les bordures à la recherche de brochets en activité.

Sur les 4 premières heures de pêche, nous feront 3 brochets, pas très gros, mais qui nous font tout de même bien plaisir. Nous avons aussi eu quelques autres touches manquées, bref, il y a tout de même eu un eu d’action!

Blog1

Blog3

La deuxième partie de matinée est quand à elle beaucoup plus calme. Nous nous déplaçons beaucoup à la recherche de quelques poissons actifs mais sans succès. A ce que nous pouvons voir, les autres bateaux que nous croisons sont un peu dans la même situation.

Arrivé dans un nouveau bras du lac, je vois à sur l’écran du HDS des échos qui ne me laissent aucun doute sur la nature des poissons présents sous le bateau. Il y a bien des sandres ici. Alors je tiens à préciser tout de suite que ces poissons n’étaient pas sur leurs frayères : Eau à 10°C, profondeur de 9 m… Nous n’avons d’ailleurs pas pêcher les sandres dans des profondeurs inférieures à 8m, histoire de laisser ceux occuper à se reproduire tranquilles, même si je ne suis pas sûr que la fraie est vraiment démarrer à Pareloup…

Bref, après un rapide casse-croûte, nous changeons de matériel pour tenter de faire quelques dérives sur les échos repérés précédemment. Le diagnostic ne tardera pas à se confirmer. Au premier passage, je prendrai un sandre de 56cm, puis nous en prendrons un autre plus petit et une jolie perche de 39cm. Nous aurons aussi plusieurs autres touches manquées sur la même zone, toujours entre 8 et 10 m de profondeur. Niveau leurre, il n’y a pas photo, le Zander Pro Shad coloris Arkansas shiner fait nettement la différence.

Blog4Blog5

Blog7

Le Zander Pro du jour en mode Chewing gum !

Après une nouvelle tentative au brochet, qui s’est soldée par un nouveau loupé, notre partie de pêche se termine dans le milieu de l’après-midi. Nous n’avons pas fait de miracle niveau pêche, mais nous sommes tout de même satisfait de notre journée, la saison ne démarre pas si mal que ça!

@+ Arnaud

Pareloup, joyaux du Lévézou

Publié le Mis à jour le

Depuis bien longtemps, les eaux claires de Pareloup font parler d’elles chez les pêcheurs. Et pour cause, on peut y pratiquer toutes les pêches : Celles des poissons blancs (coup, anglaise, quiver, carpe) mais aussi et surtout elles des carnassiers qui ont fait la réputation du lac. J’ai souvenir d’articles halieutiques lorsque j’étais adolescent où il était déjà question des brochets géants de Pareloup, des montres de plus d’1,20 mètre ! Et près de 20 ans plus tard, cette réputation perdure et Pareloup est sans aucun doute l’une des meilleures destinations du Sud-Ouest de la France pour espérer attraper un brochet record. Mais le brochet n’est pas le seul carnassier que l’on peut espérer capturer à Pareloup. Le sandre et la perche sont deux espèces elles-aussi très bien représentées et particulièrement recherchées. Mais sur une étendue de plus de 1000 ha, obtenir de bons résultats n’est pas chose facile. Voici donc quelques clés  qui vous permettront, je l’espère, de croiser le carbone avec les carnassiers de Pareloup

 

Cliquez sur l’image pour téléxcharger l’article au format .pdf

Publié dans Planète Carnassiers n°13 – Mars Avril Mai 2013

@+ Arnaud