Perche

Les postes incontournables à pêcher en été

Publié le

Photo1

L’évolution de la pêche des carnassiers est littéralement fulgurante depuis quelques années. Les techniques se multiplient et deviennent de plus en plus précises, le matériel évolue pour répondre aux exigences des pêcheurs les plus pointus, les stratégies développées par certains pêcheurs sont poussées à l’extrême… Bref, les pêcheurs de carnassiers que nous sommes se font bien souvent des nœuds dans la tête pour être plus efficaces et attraper plus de poissons, ou des plus gros, etc… Cependant, qu’on soit débutant ou pêcheur confirmé, il me semble qu’il existe quelques règles de base qui sont primordiales pour prendre des poissons régulièrement, comme par exemple pêcher au bon endroit au bon moment. Pour ce numéro estival de Planète Carnassiers, je vous propose donc de vous livrer mon top 3 des postes à pêcher en priorité en été (et des techniques associées), pour se donner toutes les chances d’attraper régulièrement des brochets, des perches et des sandres.

(Cliquez sur l’image pour télécharger au format .pdf)

PC26_p32-37_couv

Article publié dans Planète Carnassiers n°26 : Juin – Juillet – Août 2016

@+ Arnaud

Publicités

Ca tourne, Action!

Publié le Mis à jour le

P1200419

Il y a quelques jours a débuté le tournage d’un film promotionnel sur la pêche en Aveyron pour le compte de la Fédération de Pêche et avec le partenariat du Comité Départemental du Tourisme et de la FNPF.

Ce film, dont les séquences seront tournées en 2014 et 2015, s’attachera à montrer tout le potentiel halieutique de l’Aveyron dans des sites naturels exceptionnels! Au programme : Pêche des carnassiers, pêche à la truite, pêche au quiver, école de pêche… et beaucoup d’autres sujets encore.

La réalisation a été confiée à mon ami Jean-Philippe Forzani, qui produit des film à couper le souffle! Pour ceux qui ne le connaissent pas encore , je vous invite a aller visiter son site : http://www.forzavideo.com

La première journée de tournage a eu lieu sur le lac de Castelnau-Lassout-Lous fin septembre. Pêche ultra fine avec de nombreuses perches au rendez-vous, et en bonus un sandre sympa et en pleine forme qui a mit mon 17/100 à rude épreuve.

Les prochains tournages sont programmés la semaine prochaine, sur différents sites, en espérant que la météo et les poissons se montrent coopératifs! A suivre…

P1200279_2

P1200479

P1200519

P1200384

P1200390

@+ Arnaud

 

Petite ouverture sympathique

Publié le Mis à jour le

Blog6

Ça y est, nous y voilà enfin! Après plusieurs mois de disette, une nouvelle saison de pêche aux carnassiers se profile!

Cette année, je profite de la présence de mon père dans l’Aveyron pour faire l’ouverture avec lui. Ça fait quelques années que cela en nous était pas arrivé, ce qui fera de cette ouverture 2014 un excellent millésime, et ce quel que soit le résultat niveau pêche.

Nous décidons d’aller pêcher Pareloup, d’autant plus que mon père n’y a encore jamais pêché. Nous sommes sur l’eau à 6h15 et commençons tranquillement à faire les bordures à la recherche de brochets en activité.

Sur les 4 premières heures de pêche, nous feront 3 brochets, pas très gros, mais qui nous font tout de même bien plaisir. Nous avons aussi eu quelques autres touches manquées, bref, il y a tout de même eu un eu d’action!

Blog1

Blog3

La deuxième partie de matinée est quand à elle beaucoup plus calme. Nous nous déplaçons beaucoup à la recherche de quelques poissons actifs mais sans succès. A ce que nous pouvons voir, les autres bateaux que nous croisons sont un peu dans la même situation.

Arrivé dans un nouveau bras du lac, je vois à sur l’écran du HDS des échos qui ne me laissent aucun doute sur la nature des poissons présents sous le bateau. Il y a bien des sandres ici. Alors je tiens à préciser tout de suite que ces poissons n’étaient pas sur leurs frayères : Eau à 10°C, profondeur de 9 m… Nous n’avons d’ailleurs pas pêcher les sandres dans des profondeurs inférieures à 8m, histoire de laisser ceux occuper à se reproduire tranquilles, même si je ne suis pas sûr que la fraie est vraiment démarrer à Pareloup…

Bref, après un rapide casse-croûte, nous changeons de matériel pour tenter de faire quelques dérives sur les échos repérés précédemment. Le diagnostic ne tardera pas à se confirmer. Au premier passage, je prendrai un sandre de 56cm, puis nous en prendrons un autre plus petit et une jolie perche de 39cm. Nous aurons aussi plusieurs autres touches manquées sur la même zone, toujours entre 8 et 10 m de profondeur. Niveau leurre, il n’y a pas photo, le Zander Pro Shad coloris Arkansas shiner fait nettement la différence.

Blog4Blog5

Blog7

Le Zander Pro du jour en mode Chewing gum !

Après une nouvelle tentative au brochet, qui s’est soldée par un nouveau loupé, notre partie de pêche se termine dans le milieu de l’après-midi. Nous n’avons pas fait de miracle niveau pêche, mais nous sommes tout de même satisfait de notre journée, la saison ne démarre pas si mal que ça!

@+ Arnaud

Pizza time… le retour!

Publié le Mis à jour le

Perche_46c

Il faut croire que cette année, les rayures sont à la mode! Pour preuve, ce joli doublé de perches XXL (46 cm et 50 cm) prises au poisson nageur en seulement quelques minutes!

Un super souvenir qui me fait vite oublier le début de saison plus que médiocre!

Le suite en images et en vidéo :

perche_50redi2

perche_50redi1


@+ Arnaud

Pizza time!!!

Vidéo Publié le Mis à jour le

DSC_0070

Tout juste arrivé dans l’équipe d’halieutiLot, Romain nous prouve qu’il n’est pas là pour tricoter! Un super poisson de bienvenue comme on aimerait en croiser plus souvent… 

@+ Nono

Les leurres Pro Shad « FireTail » et « Natural Classics »

Publié le Mis à jour le

DSC_0028

En cette période d’ouverture, il me paraissait intéressant de vous présenter deux gammes de leurres souples développés par Fox Rage et particulièrement adaptés à la pêche du brochet : Les Pro Shad « Firetails » et « Natural Classics »

Pro Shad Firetails : Le leurre qui ne passe pas inaperçu!

Le Pro Shad Firetails est un leurre souple au corps aplati de forme allongée plutôt réaliste. Comme son nom l’indique, la caudale aux dimensions généreuses est de couleur flashy, permettant d’augmenter considérablement les contrastes du leurres et d’augmenter son attractivité dans pas mal de situations.

La forme générale du leurre ajoutée à l’action de la large caudale procurent aux Pro shads Firetails une nage très attractive, avec un effet de rolling prononcé et de forts signaux vibratoires. Le volume d’eau brassé par ces leurres est important, suscitant l’intérêt des brochets qui les détectent de loin. 

Les leurres Pro Shads Firetails sont fabriqués dans un plastique à la fois soupe mais aussi vraiment résistant, ce qui est un plus indéniable lorsqu’on cherche particulièrement le brochet!
Disponibles en 3 tailles (14, 18 et 23 cm) et en 10 coloris originaux, les Pro Shads firetails occupent une place de choix dans ma boite et m’ont souvent permis de tirer mon épingle du jeu.
Dernier point : Les Pro Shads Firetails sont vendus à l’unité, ce qui vous permettra de choisir plusieurs coliris sans pour autant acheter 4 ou 5 leurres à chaque fois!
 pro-shad-fire-colors
Les 10 coloris originaux des Pro Shads Firetails
DSC_0047 
Le plastique des Pro Shads est vraiment résistant. Celui-ci a pris plusieurs brochets mais est encore opérationnel!
Proshad1
Proshad2 (1)
Sandre_Proshad 
Les sandres aussi aiment les Pro Shads!
 
 
Pro Shad Natural Classics : La nouvauté 2013 pleine de promesses
 
Cette année, Dietmar Iaiasch nous a encore gaté en venant ajouter à sa gamme de leurres souples les Pro Shads Natural Classics. De la même forme que les Firetails, les Natural Classics sont disponibles en 6 coloris hyper réalistes qui devraient ravir autant les pêcheurs que les carnassiers.
Les Pro shads Natural Classics sont eux aussi fabriqués avec un plastique hyper résistant. Ils bénéficient de la technologie « twinskin », ce qui signifie que la caudale est réalisée dans un plasique plus souple que le corps (mais résistant tout de même), ce qui augmente sa mobilité et permet au leurre de nager de manière très attractive même à très faible vitesse.
Comme pour les Fire Tails, les Natural Classics sont distribués en 3 tailles et vendus à l’unité.
Vous pouvez me croire, ils feront partie des leurres que j’utiliserai à coup sûr mercredi pochain pour l’ouverture… A suivre…
pro-shad-natural-colors
Les 6 coloris des nouveaux Pro Shads Natural Classics 
Twinskin 
La technologie Twinskin confère à la caudale une souplesse exceptionnelle
 
@+ Arnaud

 

Pareloup, joyaux du Lévézou

Publié le Mis à jour le

Depuis bien longtemps, les eaux claires de Pareloup font parler d’elles chez les pêcheurs. Et pour cause, on peut y pratiquer toutes les pêches : Celles des poissons blancs (coup, anglaise, quiver, carpe) mais aussi et surtout elles des carnassiers qui ont fait la réputation du lac. J’ai souvenir d’articles halieutiques lorsque j’étais adolescent où il était déjà question des brochets géants de Pareloup, des montres de plus d’1,20 mètre ! Et près de 20 ans plus tard, cette réputation perdure et Pareloup est sans aucun doute l’une des meilleures destinations du Sud-Ouest de la France pour espérer attraper un brochet record. Mais le brochet n’est pas le seul carnassier que l’on peut espérer capturer à Pareloup. Le sandre et la perche sont deux espèces elles-aussi très bien représentées et particulièrement recherchées. Mais sur une étendue de plus de 1000 ha, obtenir de bons résultats n’est pas chose facile. Voici donc quelques clés  qui vous permettront, je l’espère, de croiser le carbone avec les carnassiers de Pareloup

 

Cliquez sur l’image pour téléxcharger l’article au format .pdf

Publié dans Planète Carnassiers n°13 – Mars Avril Mai 2013

@+ Arnaud